Parcours & Démarche

Parcours

Rovere s’est intéressé à diverses disciplines en arts visuels : installations, art vidéo, cinéma expérimental, photographie, arts graphiques. Dès les années 70, il fera aussi des techniques numériques l’un des lieux de son travail.

À ses débuts, Rovere explore surtout la perception de l’image en évolution temporelle et la surface filmique en tant que matériau. Son travail a été présenté dans de prestigieuses institutions d’art contemporain dans plusieurs pays. Cinq de ses œuvres font partie des collections du Musée National d’Art Moderne – Centre Georges Pompidou, à Paris.

Actuellement, il se consacre à l’image fixe sur une base photographique, mais dans une pratique artistique décloisonnée : ses clichés de prise de vue ne sont que la matière première de son travail de modelage visuel pour lequel il n’hésite pas à utiliser des techniques hybrides.

Démarche

Autant indifférent aux tendances qu’aux prescriptions, Rovere a eu des pratiques tantôt conventionnelles tantôt en marge des normes établies : en témoignent ses expérimentations, ses détournements de méthodes, son appétence pour les procédés métissées.
Sa démarche actuelle s’inscrit dans un retour à l’essence et à l’intemporel. Sans renoncer à une part d’expérimentation, il s’éloigne de l’approche parfois très conceptuelle de sa première période. Se positionnant volontairement à contre-courant de l’engouement pour la déliquescence (qui tente souvent de s’auto-justifier par une prétendue parité entre le hideux et le sublime), il ne cherche pas à reproduire le visible mais à révéler ce qui le transcende.


Installations Photographie Graphie numérique Videographie Cinégraphie
Installations Photo plasticienne Graphie numérique Art Vidéo Cinegraphie

liste des réalisations ici .